Premiers échos pour « Le baiser du mammouth »

Couv_Le baiser du mammouth_OK

« Le baiser du mammouth », mon septième roman, est sorti en librairies le 4 mars dernier aux éditions Actes Sud Junior. De premiers échos à découvrir par ici…

« En se glissant dans la peau d’un garçon de neuf ans, Antoine Dole –écrivain jeunesse, qui a écrit pour les adolescents- n’en abandonne pas pour autant sa plume percutante, son ton déconcertant, son humour à toute épreuve. Cette fois, c’est un enfant qui est amoureux. Mais loin de le réduire à un simple coup de cœur enfantin et naïf, l’auteur le transforme en amour terrible, d’une sincérité déconcertante, qui ne rencontre aucune limite et ne supporte aucun obstacle. Armé d’une audace et d’une imagination sans faille, le nouveau héros d’Antoine Dole fait chavirer les cœurs. »
Onlalu.com

« Antoine Dole est un véritable touche à tout ! S’il n’a pas son pareil pour se mettre dans la peau d’adolescents tourmentés, il nous prouve ici qu’il se glisse tout aussi facilement dans le costume d’un gamin de 9 ans ! Et il faut avouer qu’il lui va comme un gant ! Tout sonne juste ! A commencer par les considérations sur l’amour de ce petit bonhomme…  (…) Une réussite ! Avec délicLa Bibliothèque de Nouketteatesse, inventivité, humour et intelligence, le facétieux Antoine Dole se met à hauteur d’enfant en leur racontant une histoire d’amour pas banale qui n’a rien de naïf..! Les inconditionnels de l’auteur, eux, retrouveront sa patte avec bonheur et le sourire aux lèvres. Du tout bon ! »
La Bibliothèque de Noukette

« J’avais hâte de découvrir Antoine Dole dans un registre différent, s’adressant à des lecteurs plus jeunes que des ados et sur un ton moins acide et moins teinté d’humour noir que ce qu’il propose avec la série Mortelle Adèle. Et bien je n’ai pas été déçu. Sa capacité à se glisser dans la peau d’un gamin de neuf ans est stupéfiante. Tout sonne juste dans la réflexion d’Atrhur, dans sa façon naïve et déterminée de vivre ce premier amour avec une sincérité absolue, avec la certitude que Fiona et lui, c’est pour la vie. On le sent prêt à bousculer des montagnes, avec ses mots à lui, ses sentiments à hauteur d’enfant. Et il faut bien reconnaître que tout cela est diablement touchant. (…) L’autre point positif tient dans le fait que l’auteur de « Je reviens de mourir » garde une vraie ambition dans l’écriture alors qu’il aurait pu succomber à la tentation de « bébéifier » un peu son discours. Ce n’est évidemment pas le cas et on retrouve ici son style percutant, son phrasé imagé et sensoriel »
D’une Berge à L’Autre

« Antoine Dole nous avait déjà prouvé à de nombreuses reprises qu’il parvenait à décortiquer l’adolescence avec génie, j’étais, par conséquent, ultra curieux de découvrir sa plume sur un roman plus jeunesse. Et il le fait avec brio ! On retrouve son écriture sur les tourments émotionnels avec de l’humour en prime. Humour qu’on lui connaissait au travers de ses séries BD « Mortelle Adèle » ou « Wizz gang » aux éditions Tourbillon. Par l’utilisation de la première personne du singulier, le lecteur est plongé au cœur de l’histoire. On partage ses ressentis, ses frustrations, l’incompréhension à laquelle il se heurte. Une fois dans sa tête, on imagine avec lui les meilleures tactiques possibles. (…) Nombre de liseurs seront séduits par ce roman drôle et captivant par l’histoire et l’inventivité du jeune personnage. Le tout est porté par une écriture fluide et efficace qui nous emporte dans la vie d’Arthur et ses passions. »
EnCoeur des Livres 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s